La chirurgie du visage

La chirurgie du visage rajeunit la figure lorsque la médecine esthétique n’est plus suffisante en alternative ou que les indications du patient nécessitent d’emblée un recours à la chirurgie esthétique traditionnelle.

C’est toute une vie qui s’inscrit sur un visage. La difficulté de la chirurgie est d’en préserver l’expression et la subtilité.

chirurgie visage
Actes de chirurgie du visage

La chirurgie du visage concerne plusieurs opérations distinctes :

Ce à quoi l’on peut ajouter également la chirurgie plastique du menton (Génioplastie) et chirurgie esthétique des oreilles (Otoplastie).

Dans le cas du menton, on a affaire à de l’esthétique (avancement ou recul du menton), dans le cas des oreilles, c’est de la reconstruction qui pallie les conflits scolaires et les complexes.

L’objectif des chirurgiens esthétiques est de provoquer un rajeunissement sans altérer les traits du visage.

Les techniques opératoires

Les liftings

Les techniques opératoires agissent sur les muscles et la peau. Le sens général de la chirurgie de rajeunissement du visage est d’agir sur la structure sous-jacente de ce qu’on appelle le SMAS. Pour système musculo-aponévrotique superficiel de la face et du cou. C’est cette structure qui permet d’assurer la continuité entre tous les muscles peauciers, c’est-à-dire ceux qui sont directement responsables de la fermeté de la peau.

C’est bien pourquoi seul un chirurgien plasticien peut pratiquer une intervention comme le lifting cervico-facial. C’est également la raison pour laquelle ce type de lifting permet au patient de gagner 10 ans d’apparence sur son visage.

Les paupières

Les blépharoplasties, chirurgies des paupières mixent des objectifs esthétiques et de rajeunissement, voire des ambitions fonctionnelles. On agit sur les paupières supérieures ou inférieures, ou les deux à la fois. On peut chercher par des incisions très discrètes soit à :

  • Traiter le phénomène des paupières lourdes
  • Traiter le phénomène des poches sous les yeux

Le nez

C’est un art particulier du métier de chirurgien. C’est celui des techniques de repotentialisation des cartilages et de l’ossature osseuse du nez. Par un jeu de manipulation précise, on peut grâce à la rhinoplastie, en rabotant des cartilages et des os faire disparaître à l’apparence un « nez long », un « gros nez », un « nez bossu ».

Une réflexion au sujet de « La chirurgie du visage »

Les commentaires sont fermés.